Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 10:58

Je ne parle jamais des livres des autres. Ca évite quelques problèmes, dont celui qui n'est pas des moindres de se sentir obligé de parler de livres qu'on n'aime pas vraiment, juste parce que ce sont des copains qui les ont fait. Ca a peut-être l'air bête, mais ça peut arriver !

 Aujourd'hui pourtant, il y a exception à la règle, notamment parce que je suis impliqué dans l'affaire, aussi parce que le gars est un des plus marrants de notre génération... et que je n'ai pas l'impression que ça se sache autant qu'il le mérite.

 

Ca fait donc maintenant un an et demi qu'une petite poignée de confrères et moi-même fréquentons un atelier dit de modèle vivant. En clair : des cours de nu. Quand comme moi on n'a jamais fait d'école de dessin, et qu'on travaille quasi exclusivement à la tablette graphique depuis cinq ans, je peux vous dire que ça fait un bien FOU de pratiquer le dessin entre copains, et de retouver ce plaisir on ne peut plus dépouillé (c'est le cas de le dire) du contact encre/papier.

 

Chaque semaine, mes compagnons d'atelier et collègues bédéistes parmi lesquels Fred Salsedo (Ratafia, Nous ne Serons Jamais des Héros), et Stéphane Duval (Gitans des Mers, Barbe Bleue), nous retrouvons pour une séance de deux heures, séance suivie d'un long débriefing de travail au bar.

  

couv-nu

Tout se passerait pour le mieux auprès de nos femmes respectives, si parmi ces camarades, il n'y en avait pas un quatrième qui a la fichue habitude de faire de chaque épisode de sa vie un livre entier, et ce à la vitesse où moi je fais tout juste trois planches.

Il s'appelle Nicoby, et il a une bibliographie remplie de savoureux épisodes autobiographiques délirants.

 

Il vient de sortir chez 6 pieds sous Terre un album nommé simplement "NU", et qui est le récit fantasmé, exagéré et largement tourné en dérision de notre petite équipe. Les révélations qu'il y fait sur nos "prétendues" motivations aussi profondes que libidineuses à cette assiduité indéfectible pourraient bien se révéler en effet dévastatrices pour la paix des ménages.

 

Sur la couverture (à gauche), Nicoby est au centre, Stéphane Duval (à droite) est appliqué. Tout à gauche, l'espèce de binocleux avec des lèvres en matelas à eau et un pull de cadre du Modem, trop occupé à mater pour dessiner... c'est sensé être moi !

 

 

 

NUcouv2.jpg

Ci-dessous : La couverture "dépliée" (recto verso).  Le type avec la coiffure en méduse, c'est supposé être Fred Salsedo.

 

NU1

Ci-dessus : Une planche du début.

 

Du coup, tout cela me donne un prétexte pour vous montrer un peu le résultat de ces séances.

 

On commence avec deux pages, faites en cinq minutes chrono, où le modèle (Marie-Carolline cette semaine) évolue lentement dans l'espace pendant que nous essayons de capter un peu ses mouvements/lignes/poses.

On peut traduire ce premier exercice par un exercice d'échauffement. Pour ça, je prends un feutre sur feuille A4 (dessiner ici au pinceau impliquerait de quitter le modèle des yeux pour reprendre de l'encre, tandis que ce n'est pas le cas avec un feutre, où je ne regarde d'ailleurs quasiment même pas ma feuille). Cette pratique se rapproche de celle d'un dessinateur de procès, qui doit capter un geste, une expression, une attitude d'un sujet en mouvement.

 

MC-A06MC-A07

 

- On passe ensuite à plusieurs poses de 2 minutes, puis 5 minutes, 10 minutes (le principe étant de lentement augmenter les temps de pose, jusqu'à 15/20 minutes en fin de séance). Ci-dessous, mon préféré du jour (on en a toujours un).

 

MCA04

 Au-dessus et au-dessous : poses de cinq minutes.

MC-A05

 

Pose de 10 minutes (n'ayant pas eu le temps d'aller acheter un nouveau carnet, je dessinais ce dernier mercredi sur n'importe quoi. Ici, une enveloppe A4 en papier Kraft, avec du broux de noix piqué à mon voisin) :

 

MC-A02

 

On finit avec deux poses de quinze minutes (je ne montre que la moitié des dessins réalisés à cette dernière séance, le reste n'étant définitivement pas digne d'être seulement scanné).

 

MC-A01

 

MC-A03

Chaque semaine, Fred Salsedo publie l'ensemble de ses dessins réalisés avec le même modèle sur son blog. Je vous invite à aller y jeter un oeil, si vous voulez voir ce qu'un même modèle peut donner avec un autre dessinateur.

 

J'espère que ça vous a plu : Si c'est le cas, je renouvellerai volontiers l'expérience de montrer ces esquisses du mercredi.

 

Mesage perso : Je termine par un grand salut à toute la sympathique équipe du mercredi de l'atelier du Thabor à Rennes, emmenée avec brio par Jean-Jacques, Valérie, Faustine, Thomas, Camille, et un clin d'oeil à Alex qui figure avec un bouc sur la couverture.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

phil 19/01/2012 09:09


Lu : Très distrayant et fun. Tu t'en sort carrément bien (sauf peut être côté représentation graphique de ta personne :-). Pas ou peu de risque de scènes de ménage te concernant, alors que
j'espère pour lui que Stephane est célibataire sinon bonjour les crises à la lecture du livre. On dirait en tout cas que votre bande de potes se marre bien les mardis

Lefeuvre 19/01/2012 09:28



AAAAHHH ! MERCI !


Moi aussi, je lui dis que bon sang... je ne ressemble tout de même pas à ça  :


Ca fait 17 ans (sans rire) qu'il me dessine frisé, et avec une paire de lèvres maousse ! Il me dit quer lui il me "voit comme ça" ! Cette année, c'est le mercredi soir nos séances. D'où mon
arrivée au boulot le jeudi matin... pas avant 9 h 20 !


Je reposte les dessins d'hier d'ici 20 mn.



phil 18/01/2012 14:18


Acheté ce midi Je vais de ce pas tacher de le monter bien haut dans ma pile de lecture très en retard

Lefeuvre 18/01/2012 14:34



Cool !


Je vais pouvoir l'obliger à payer sa bière après la séance de ce soir, en restitution des droits d'auteur engrangés par TON achat... sur MON blog !


(C'est la crise : pas de petits profits !)



galien 16/01/2012 08:56


Bien fichu et très drôle !


D'autant que les situations ont à peine besoin d'être exagérées : je prends aussi cette année pour la première fois des cours de "nu" (pour progresser et par goût, certes !), mais le premier
regard qui arrive c'est soit "quel vicieux !", ou alors "la vache, des femmes à poil !"


Vos dessins choisis, sont très chouette ! Extremement  dynamiques !

Lefeuvre 16/01/2012 09:07



Tu as tout compris : Quand on est au dessin, on est submergé par le côté dessin. QUand on en parle entre nous après la séance, c'est encore le côté dessin qui est prégnant. Mais dès qu'on aborde
la question avec l'entourage... c'est immédiatement un autre registre qui apparaît :  "- Ah bon ! Toute nue ? Et alors ?!?..."


Je vous conseille chaudement de vous procurer ce petit livre : c'est 11 €, ça se lit, et se relit !



soyouz 15/01/2012 16:58


"On fait semblant de parler "Alcool", tout ça pour faire mine qu'on n'est pas troublé par des dessins de filles nues"



Tu vois Monk ? Bah c'est pareil, je regarde l'écran difficilement à travers mes mains !


 


 


(ah, je ne suis pas crédible ? Normal, sont classes ces dessins !)

Lefeuvre 15/01/2012 19:47



Merki ! (^ ^)



Odkin 15/01/2012 16:17


Vu la sensualité de certains dessins, je vois effectivement se profiler une scène de ménage. J’ai pris des cours de ce genre il y a quelques années, et le modèle ( J’y suis allé peu, et n’ai eu
qu ’un seul modèle ) semblait s’ennuyer tellement que ça me bloquait complètement. J’avais envie de rentrer chez moi pour lui foutre la paix. On ne soulignera jamais assez que c’est un vrai boulot.

Lefeuvre 15/01/2012 19:46



C'est vrai !


Tandis que nous, on a un modèle différent à chaque séance. Ceci étant dit, je l'ai un peu  "bombassé" au passage !



soyouz 15/01/2012 00:19


Promis, la prochaine fois, je parle de cul ! (parce que là, ça ne s'y prêtait pas trop ... ^^)

Lefeuvre 15/01/2012 11:35



Alors c'était ça !


On fait semblant de parler "Alcool", tout ça pour faire mine qu'on n'est pas troublé par des dessins de filles nues !



soyouz 14/01/2012 21:13


Je note tout de même qu'en Bretagne, ça se termine toujours au bar. Toujours !

Lefeuvre 14/01/2012 23:29



Les Parisiens, vous leur dites "Debriefing travail au bar"... vous croyez qu'ils retiennent quoi ? "debriefing ?" "travail ?" NAAAAAAAANNNNN ! Rien de tout ça. Ils
retiennent "au bar" !


C'est pour ça qu'il y a tant de Bretons à partir bosser à Paname, sans doute !



A Propos De L'auteur

  • Lefeuvre
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.