Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 12:08

Angoulême était l'occasion de la sortie du numéro 76 de SCARCE, le fanzine le plus emblématique des fans de comics francophones. Après quelques années d'absence, SCARCE est revenu investir les libraires spécialisés avec une équipe renouvelée et quelques inamovibles.

      Halleeeeeeluuuuuiah !

 

 

SCARCE76

Couverture (avant et arrière) de ce numéro hiver 2011 - 68 pages format magazine -8,50 €

 

 

Toujours au programme, des articles de fond, richement illustrés qui permettent de (re)découvrir des séries, des labels, du main-stream comme du plus pointu.

 

SCARCE, c'est aussi un forum, un blog et une page Face-Book.

 

Pour ce nouveau numéro, j'ai apporté ma première participation avec le thème de imposé des personnages Marvel de Cloak & Dagger (La Cape et l'Epée). 

 

  

cloak-dagger-web.jpg

 

 

- Un article passionnant sur Bill Mantlo, le point encrage consacré à Bob Wiaceck par Phil Cordier, suite et fin du dossier Super-Vilains, une analyse de la ligne DC Focus, des... oh et puis vous n'avez qu'à aller voir vous-même... Et harceler votre libraire pour qu'il vienne grossir les rangs des soutiens de l'association SAGA !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

galien 02/02/2011 09:11



Je déboule de chez Korri pour dire tout le bien que je pense de votre travail !


Bon comme c'est bâteau je développe : L'encrage est très expressif et on y retrouve le trait nerveux de Creepy que j'adore, les compos renforcent le côté dynamique, et quand il y en a la couleur
ne dépareillent pas l'ensemble bien au contraire. Bref bravo !


 



Zaïtchick 01/02/2011 22:11



Je ne comprends pas bien le dessin... La Cape est SDF mais que fait l'Epée ? Elle le protège , L'éclaire ? Le réchauffe ? C'est une figure christique ? Dites-nous tout M. Lefeuvre.



Lefeuvre 01/02/2011 22:34



Hey !


Bien revenu d'Angoulême ?


En fait, la cape est dans le fond au loin, sur la rame du métro aérien !


Je connais mal ces persos, mais pour moi, c'est la relation de 2 laissés pour compte : L'épée est une gosse de riches mal aimée, et la Cape, un déshérité social, un enfant des rues. Ils protègent
les gosses des rues de toutes sortes de menaces plus ou moins "métaphorisées" : drogue, prostitution...


Je vois la Cape comme une force sombre et forte qui protège... Et l'épée comme une lumière réconfortante. Ces bras épousent autant la forme d'une croix (l'accueil à bras ouverts) que la forme de
sa dague (traduction littérale de Dagger). Une sorte d'épée qui ne tue pas, mais réchauffe, écoute, pleure. Un peu comme la soeur Maggie avec Mat Murdock, d'où ma signature de Mazzucchelli sur le
mur.


- Ne me demandez jamais de m'expliquer !



A Propos De L'auteur

  • Lefeuvre
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.