Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 00:04

Comment rendre hommage à un dessinateur qui dessine forcément mieux que je ne le ferai jamais ?

 

En même temps, je ne me voyais pas ne rien faire...

 

Et comme je ne sais que dessiner...

 

MOEBIUS

 

*plein de jolies choses , et

Pour réécouter le bonhomme, c'est ici :

 

Quelle belle voix !

Et ce tout dernier mot qui m'émeut aux larmes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

galien 19/03/2012 14:56


Je lisais Métal Hurlant avant les Schtroumpfs. Je ne comprenais pas grand chose, mais j'étais fasciné par les dessins, surtout Moebius, c'est le dessinateur qui m'a toujours donné envie de
dessiner.


Il a su lever un peu de pesanter au monde de la BD, et son talent créatif extraordinaire était magnifiquement servi par une maîtrise technique toujours épatante.


ça a été une nouvelle très dure d'apprendre qu'il n'était pas immortel...


Bel hommage, qui lui sied parfaitement.

Lefeuvre 19/03/2012 17:57



"Il a su lever un peu de pesanter au monde de la BD".


Tu as tout dit !



Odkin 19/03/2012 01:01


Le choix de son homonyme etait parfait

Odkin 19/03/2012 00:56


J’appartiens à la génération Métal Hurlant, et l’obsession Moebius de cette époque avait fini par me gonfler, au point de me détourner  un peu de son œuvre.


A en croire Dionnet, il n’existait pas un seul dessinateur qui ne doive quelque chose à Moebius, et s’il nous pondait le moindre petit crobard il se voyait encensé par tous.


Pour couronner le tout, quel que sois le talent évident de Giraud, pour moi, le western c’était d’abord Hermann.


Et pourtant, malgré ça, il ne se passait pas longtemps sans que je n’aille gratter un peu dans mes Métal pour reluquer quelques planches.


Ses histoires de cristaux m’ennuyaient, mais ses personnages aériens avaient la grâce de Flèche Noire survolant Atillan dans une planche de Kirby.


Il y avait chez lui l’artisan, le dessinateur finalement assez classique, issue de l’école Jijé, qu’il a surclassé largement, et puis l’auteur délirant, capable du meilleur comme du pire.


Le choix de son homonyme été parfait, Mobius ( l’original) étant connue par le grand public pour une figure de ruban fermé, dont les apparentes deux faces ne sont finalement qu’une.


Est-ce qu’on parlera encore de Moebius dans deux siècles, je n’en sais rien, mais est-ce que les lecteurs contemporains en garderont longtemps quelque chose, il n’est qu’a ressentir l’impression
de vide qu’il a laissé pour connaître la réponse.


Et sinon, ton dessin est très bien, mais ça, ça devient la routine.

Lefeuvre 19/03/2012 10:10



Merci pour ton texte.


J'adore aussi les western d'Hermann. Plus fluide, moins ardu à se taper... Mais Blueberry compte tellement d'albums et de cycles à lire et relire, alors que Commanche, somme toute on en
fait (trop) vite le tour complet quand on s'y replonge. Il y a un moment, où Greg ne nous surprend plus.


Moi non lus je n'aime pas la période post-Incal, avec ses cristaux, et les délire raëliens (c'est vraiment l'effet que ça me fait).


Mais bordel ! Le Bandard Fou, Arzak, Le Garage Hérmétique et tous les trucs dans Métal !


Pour moi, Métal, C'est Druillet, Corben, Moebius, les chroniques de Dionnet et quelques autres. Souvent, le reste... Bof bof !



phil 16/03/2012 14:26


original, puissant et bien senti

Lefeuvre 16/03/2012 14:32



Thanks !


Je me suis décidé en voyant ton blog hier. Du coup, j'ai posté le mien aussi.


Thierry Martin m'a d'ailleurs envoyé un petit mot sympa quand il l'a vu !


Venant d'un dessinateur comme lui, ça fait bien plaise.



A Propos De L'auteur

  • Lefeuvre
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.