Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 12:23

Suite des premiers pas d'une nouvelle bande dessinée.

 

Un nouveau livre, c'est comme un bébé : Les parents sont tout juste au courant, mais ils préfèrent attendre un peu avant d'en faire part aux autres, de donner le prénom quand ils le connaissent, son sexe ou les conditions exactes dans lesquelles il a été conçu (J'ai d'ailleurs toujours trouvé ça un peu bizarre). Passons.

 

 Bien que je ne sais que depuis peu que je vais réaliser l'album en question (j'estime d'ailleurs à la louche à deux ans le temps qu'il reste avant qu'il ne soit en librairie), je ne peux m'empêcher d'en causer un peu. Il sera en noir et blanc et va me permettre de ramener au premier-plan un peu de ces influences corbeno/wrightsonniennes qui m'ont tant marqué. Du coup, je lâche quelques infos et "photos de tournage" au fur et à mesure.

 

           Ne me confiez jamais un secret !

 

 Quelques photos. Il s'agit de la modélisation sommaire en papier mâché de la tête du héros macabre d'une nouvelle fantastique :

 

Un mort revenu hanter un petit village de campagne française à la fin du XIXe.

 

 

DSC05970 DSC05974

 

Ca me permet de voir la tête sous tous les angles afin de m'aider à en piger les volumes avant de passer à la réalisation des planches de BD proprement dites.

En son temps, Berni Wrightson avait fait la même chose au moment de réaliser son chef-d'oeuvre l'illustration du roman classique "Frankenstein" : A partir d'un crâne humain, il y avait ajouté de la cire pour obtenir les volumes tout en tendons et en nerfs saillants si caractéristiques de l'esthétique du maître du macabre.

 

DSC05977 DSC05979

 

Moi, j'ai fait avec les moyens du bord : De la vieille colle à tapisser, une boule de papier journal, mes doigts, mes cheveux (coupés la veille et récupérés à la corbeille), et un poil d'acrylique.

 

1h30 chrono plus tard (le temps de la "La Malédiction du Loup-Garou" en fond sonore), et c'est bon.

 

DSC05981 DSC05975

 

Les oreilles, c'est du papier hygiénique (d'où l'expression "être dur de la feuille" (J'essaie d'alléger le climat comme je peux).

 

J'ai bien essayé aussi avec du papier rose, mais ça le faisait moins.

 

DSC05983.jpg

 

"-To be or not to be en papier mâché... that's the question."

   

Pour finir, un crayonné d'une planche où l'on voit les premières intégrations de mon fantôme pathétique.

Il doit faire peur autant que pitié. J'essaye d'éviter le réalisme (pas forcément de bon goût quand on tape déjà dans un conte avec un revenant) pour privilégier une forme d'expressionnisme (exagération visuelle et narrative de la réalité pour s'appliquer à privilégier les traits de caractère ou d'ambiance, sur le modèle de Fritz Lang, Murnau ou encore Tim Burton).

 

CQATF-3

That's all folks !

 

Ce week-end, rendez-vous samedi et dimanche à "la 25 ème heure du livre du Mans" pour des dédicaces de folie !

(puis ici-même ce lundi pour une nouvelle chronique de "Vos Héros vous ressemblent".)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fabrice 15/10/2010 14:45



Elle était très bien cette vidéo !


Et puis ça faisait longtemps que je n'avais pas entendu de biniouserie :)



Lefeuvre 15/10/2010 14:53



http://www.jaimelebiniouetlagalettesanscomplexe.com


Sinon, ça fait toujours plaize de te lire !


Laurent



phil 15/10/2010 14:22



purée les vrais cheveux, ca fait carrément glauque :-)


Sinon ca fait vraiment envie


C'est tjs de l'encrage sur ordi?



Lefeuvre 15/10/2010 14:31



Toujours à l'ordi!


Et si ça fait glauque en photo... Imagine que 15 heures après c'est toujours poisseux, froid, mou, et que je n'ai d'autre choix que de le tenir dans ma main quand je crayonne, alors que les
cheveux ne tiennent pas ! 



Zaïtchick 15/10/2010 13:03



Ciel !


Frank Miller a commencé comme ça.


Puis il a voulu faire des films et là, c'est le drame. ^^



Lefeuvre 15/10/2010 14:02



Encore une remarque désobligeante, et je retire le film.


J'ai déjà retiré une photo sur un article de journal, je vous préviens j'suis cap !


2 minutes plus tard :


Bon. En fait, je viens de revoir la vidéo. Je suis gêné. J'ai même franchement honte. Je la supprime direct.


Pardon. Je me rendais pas compte.



A Propos De L'auteur

  • Lefeuvre
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.