Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 07:47

Suite des croquis de Sasha.

Voici quelques autres dessins commandés, et qui figureront peut-être dans la version diffusée (c'est le director's cut qui nous le dira, le 16 avril prochain sur France 3 à 23h15).

 

De nouveau, je vais vous montrer quelques dessins décomposés, afin que les plans furtifs de la caméra sur la tablette graphique où l'héroïne Sasha est sensée crayonner, collent avec le moment où elle est sensée avoir commencé son dessin.

 

Ici, elle imagine Anthony Mann, un journaliste Anglais un poil espion et qui, à force d'errer sur les quais de Cherbourg, aura fait une découverte importante pour notre affaire.

 En l'absence de photo, celui qui porte le même nom qu'un fameux réalisateur de films noirs, inspirera en lieu et place à Sasha... un portrait de ce bon vieux Bogie en plein mystère.

 

Car en plus d'être maline et jolie comme un coeur... Sasha est cinéphile !

 

 

AnthonyMann-Bogie-1AnthonyMann-Bogie-2

AnthonyMann-Bogie-3AnthonyMann-Bogie-4

AnthonyMann-Bogie-5

Une vue du cimetière de Cherbourg où déambule Sasha à la recherche de réponses.

 

Au loin, on distingue la rade de Cherbourg, témoin muet du passage des fameuses vedettes en partance pour Tel-Aviv lors de cette nuit pluvieuse de Noël 1969.

cimetière-rade-3

On continue avec une vue à l'intérieur des chantiers de l'ingénieur Félix Amiot, où furent construites les vedettes.

chantiers-Amiot-1

chantiers-Amiot-2

 

chantiers-Amiot-3

chantiers-Amiot-4

chantiers-Amiot-5

 

 

 

 On poursuit avec le cerveau de l'opération qui aura nécessité une logistique impressionnante, dont quelques 150 soldats Israëliens mélés à la population de Cherbourg des mois durant : le charismatique Amiral "Moka" Limon.

 

Limon-téléphone-1Limon-téléphone-2Limon-téléphone-3

Limon-téléphone-4

 

 

 

Voici à présent une de ces petites fantaisies du script comme je les affectionne : Sasha interviewe le journaliste retraité René Mabire, alors tout jeune reporter au moment de l'affaire des vedettes, et qu'elle se représente en une sorte de Tintin intrépide.  Voici son dessin :

Mabire-Tintin-2

 

Fausse caricature de l'époque, animée en 3 dessins et montrant le fameux Moshe Dayan, en train de faire "bonne pioche" à Cherbourg ! Le ministre Israëlien de Tsahal était passé à Cherbourg quelques mois auparavant. Beaucoup d'éléments à charge pour le Gouvernement français de l'époque, remis ici en perspective avec de nombreux et passionnants témoignages.

miroir1 

 

miroir2

miroir3

 

Encore un portrait de l'Amiral Limon en 4 étapes.

 

portrait-Limon-1portrait-Limon-2

portrait-Limon-3portrait-Limon-4

 

Puis on termine cette nouvelle volée de dessins par Sasha avec une vue du quai :

 

port1

 

port2

port3

 port4

port5

 

 

C'est tout pour aujourd'hui.

 

La suite bientôt, jusqu'au 16 avril (quon se le dise !)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 07:38

 Après vous avoir présenté les turn-around des personnages destinés à être animés dans le premier volet de cette petite série de reportage sur Etranges Affaires, voici la deuxième partie :

 

     Les croquis de Sasha

 Sasha, c'est la jeune fille dessinée ci-dessous.

Elle est journaliste sur un site dit "pure-player" (site d'information uniquement en ligne, comme Mediapart, Rue89 ou Arrêt-sur-Image).

 

Ce dessin est sensé être un autoportrait, puisqu'elle est également dessinatrice. Son métier consiste à enquêter sur des affaires... que nous qualifierons de "troubles", et qui ont pour trait commun de mêler politique, enjeux économiques et l'Armée.

 

Le pilote, nous l'avons vu, traite d'un épisode resté fameux sous le nom de "Vedettes de Cherbourg".

 

autoportrait-Sasha.jpg

Une des astuces  de la mise en scène consiste à passer des prises de vues réelles, décors filmés aujourd'hui et theâtre des événements d'hier, par le biais du dessin.

 

il suffit donc de passer d'un intervenant filmé à sa contrepartie dessinée, ou l'inverse pour projeter le spectateur dans l'époque où se sont déroulé les événements (en l'occurence, la nuit de Noël 1969 à Cherbourg).

 

Voici donc quelques-uns des nombreux dessins de Sasha... dessinés en réalité par votre serviteur !

 

 

 

 

De-Gaulle 

                A tout seigneur, tout honneur : on commence par le grand Charles...

 

chaban-2

                                  ... On continue avec Martin Scor...

                   Oups ! Je voulais dire : Jacques Chaban-Delmas (alors 1er ministre)

 

 

Debré-2

 

                    Au tour de Michel Debré, alors ministre des Affaires Etrangères

                                    (autant dire qu'il était en première ligne...)

                     Pour les plus jeunes, il est le papa de Jean-Louis et Bernard

 

VGE

                                                                           "Au revoir "

 

RenéMoirand-copie-1

 

                                                          René Moirand

                                 ancien journaliste de La Presse de la Manche

           (un des nombreux intervenants, témoins précieux de ces événements)

 

S9-Justin

 

                   Justin est un jeune passionné de l'affaire à laquelle il a consacré un livre.

                    Il s'est révélé d'une aide infaillible, à la fois pour Sasha dans la fiction...

                    mais aussi pour la production elle-même ! 

 

 

            Sasha en 9 étapes 

 

On termine par un drôle d'exercice : Le réalisateur Olivier Brunet m'a demandé pour chacun des dessins de Sasha, d'enregistrer des versions "en cours" de réalisation. Car quand il frôle la prestation de magicien, le métier de réalisateur/monteur implique de garder sous la main un maximum d'éléments, notamment des dessins en cours d'exécution : Qu'un plan de caméra sur l'écran de Sasha s'impose au moment de monter les prises de vues, et il s'agit d'avoir un dessin à une étape de réalisation qui colle à tout moment au laps de temps écoulé entre le moment où elle est sensée avoir commencé à gribouiller.

Le résultat ?

 

Une multitude de dessins comme celui ci-dessous, multiplié par une dizaines d'étapes à chaque fois.

123

456

 

78

 

9

 

(celui-là, normalement il doit figurer au générique !

Comme je n'ai pas vu le résultat final, ce sera la surprise pour moi le 16 avril sur France 3 !)

 

 

La suite très vite...

Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 11:20

Ca y est !

 

Enfin nous disposons de la date de diffusion du pilote d'une série réellement novatrice en matière de docu-fiction.

J'avais fait mention de ce travail ici même en août 2010, en veillant à l'époque à rester le plus flou possible dans les détails de ce qui n'était encore qu'un projet des sociétés Vivement-Lundi (Rennes) et Antoine Martin Productions (Rouen). Retenez cette date : 16 avril 2012, à 23h15 sur France 3 : C'est le jour et l'heure où sera diffusé "Etranges Affaires : L'affaire des Vedettes de Cherbourg", film d'Olivier Brunet.

 

Bande annonce

 

Dans l'intervalle, je vais publier ici quelques articles, chacun reprenant un aspect de ma participation sur ce film, à la croisée de "Rendez-vous avec X" (sur France Inter)... et "Valse avec Bachir". Je vous en dirait alors plus sur les autres intervenants, depuis les premières esquisses, jusqu'au tournage l'été dernier.

 

Il s'agit d'une série de films ayant pour but, à travers le personnage fictif d'une jeune journaliste dessinatrice et bloggeuse (Sasha), d'enquêter sur des affaires troubles et réelles ayant pour dénominateur l apolitique, l'armée, et les enjeux géostratégiques qui les lient.

 

turn-uniforme

 

Le but ? Intéresser une tranche d'âge de téléspectateurs plus jeune que celle habituellement intéressée par ce type de programmes historiques.

 

Le moyen ? Utiliser des prises de vues réelles, sur les lieux mêmes de l'histoire, avec des acterus allant interviewer les authentiques témoins encore de ce monde, en croisant archives, dessins, vidéos... et animation !

 

Assez parlé pour aujourd'hui.

Voici mes recherches des personnages qui seront animés par la suite. Dans le métier, on appelle ce travaile "turn-around" (tourne autour).

 

 

Model-sheet-Moshe-Tabak

Exception de cette première planche, qui est un "model sheet" (planche d'étude).

Sert à définir le personnage, et donner de possibles indications du personnages, sur ces attitudes, façon de bouger...

Par la suite, j'ai directement intégré ces indications sur les planches de turn-around.

 

rapport-échelle

 

turn-caféParis

 

turn-chauffeur-Limon

 

turn-Corbinais

turn-Ezra

turn-Félix-Amiot

turn-Félix-Amiot-imper

turn-Kimche

turn-Limon

turn-Limon-hiver

turn-marins-Lambda

turn-Moshe-Tabak

turn-Moshe-Tabak-hiver

turn-Moshe-Tabak-hiver

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 10:20

logoFox-Boy3

Il y a une dizaine de jours, comme nombre de mes collègues, j'ai publié un dessin-hommage à l'occasion de la disparition de notre Maître à tous : Jean Giraud/Moebius, décédé le 10 mars 2012.

Mais un seul petit dessin pour saluer un homme à la productivité et aux styles et univers aussi multiples... ce n'était pas lui rendre justice !

 

Alors j'ai relu les dernières paroles de Moebius, étranges comme il se doit, et rapportés par sa femme Isabelle le jour de son enterrement le 16 mars dernier :

 

  "- Je sens qu’il se passe quelque chose... Je sens que je transmute... Il faut que tu me donnes les codes de réparation..."

 

Intriguant, non ? Même venant d'un shamane du trait comme lui.

 

Ces derniers mots m'ont inspiré l'histoire que vous allez lire. J'ai essayé (et juste essayé, hein ?) d'adopter le style de ma période préférée : Garage Hermétique, Bandard Fou, Arzack, les débuts de Métal Hurlant, quoi !

 

J'ai situé cette parenthèse dans la continuité de FOX-BOY à la date du 18 mars dernier, à la minute où mon propre fiston poussait son premier cri.

 

J'ai donc fait ces trois pages dans un étonnant sentiment de deuil pour un homme croisé à deux reprises, sans avoir jamais osé lui adresser la parole... sentiment mélé de la joie indicible d'être papa au même moment.

 

Ces événements se situent alors que le jeune Pol Salsedo n'a encore ni le nom de FOX-BOY, ni le costume qui va avec. Il a en revanche déjà rencontré le mage Dotki qui lui a donné ses pouvoirs de Renard-Garou (épisode 1).

Nous nous situons donc deux mois et demie après l'épisode réconté dans "Terreur Verte", (pendant la nuit du Nouvel An), où Pol a trouvé une espèce de combinaison de plongée futuriste bleue dans le laboratoire de la Sodemax.

 

Mais ça ne lui fait pas le costume dont il rêve pour autant...

 

 

couleur1.jpg

couleur2.jpg

couleur3 

 

 

Les pages 2 et 3 en croquis (j'ai égaré la première page).

 

croquis2croquis3

 

Les mêmes pages encrées, jueste avant la mise en couleur.

 

p1

p2

p3

 

Je reviens très vite pour vous montrer ma participation à ETRANGES AFFAIRES, un docu-fiction audacieux qui sera diffusé le 16 avril prochain à 23h15 sur France 3. Il s'agit d'une enquête sur des événements historiques et mêlant animation et prises de vue réelles.

 A mi-chemin entre "Rendez-vous avec M. X" sur France Inter, et "Valse avec Bashir".

 

Je vous en dis plus très vite, dessins à l'appui !

Repost 0
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 11:44

Ces fous de la librairie Expérience à Lyon, en plus de promouvoir, éditer, BREF, faire vivre la BD, ils fabriquent des sérigraphies de toutes beauté !

 

Celle que vous allez découvrir ci-dessous (ou redécouvrir si vous avez commandé l'excellent Spider-Mag de Phil Cordier), a été faite en 3 passages. Je ne suis pas peu fier du superbe résultat : Ca claque !

 

Je l'ai pensée pour les fans de comics, et nommée "Spider-Mare" ( "Cauchemaraignée", en quelque sorte).

 

modele-couleur.jpg

 

Il y en a tout pile 70, elles sont numérotées et signées, et font 40 x 60 cm sur un très beau papier cartonné.

 

DSC09550.jpgDSC09551.jpg

 

Les trois passages sont : le bleu (1) , puis un rouge translucide (2)  qui donne cette troisième couleur violette (3)quand elle rencontre une zone déjà teinte en bleue, puis le tout est recouvert d'un troisième et dernier passage en noir (4).

 

DSC09552.jpgDSC09553.jpg

 

Ces sérigraphies ne sont pas encore disponibles (elles viennent d'arriver à la maison).

 

Trop compliqué à envoyer (je n'ai pas envie de m'embêter avec des envois Poste avec des oeuvres aussi fragiles et précieuses), je les aurai avec moi lors de mes déplacements, ainsi que dans quelques librairies dont l'Expérience à Lyon, et Ty-Bull à Rennes.

 

Comme tout objet d'art (elles sont faites une par une à la main par l'Expérience), elles coûtent évidemment plus cher qu'une affiche imprimée en offset.

 

Pour 35 €, vous pourrez donc dissuader les enfants de toucher vos comics en les effrayant !

 

Merci à Jean-Louis et toute l'équipe !

 

 

 

 

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 00:04

Comment rendre hommage à un dessinateur qui dessine forcément mieux que je ne le ferai jamais ?

 

En même temps, je ne me voyais pas ne rien faire...

 

Et comme je ne sais que dessiner...

 

MOEBIUS

 

*plein de jolies choses , et

Pour réécouter le bonhomme, c'est ici :

 

Quelle belle voix !

Et ce tout dernier mot qui m'émeut aux larmes.

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:22

Alors que je boucle la maquette du livre à venir sur les éditions ROA, je montre quelques études de nus parmi celles réalisés lors des trois dernières sessions du mercredi soir.

 

En faisant mes courses il y a quelques semaines, j'ai eu l'idée de demander l'autorisation d'emporter les feuilles cartonnées de 57 x 72 cm qui séparent chaque étage des packs de lait en briques sur leur palette, pour essayer de dessiner.

Puisque ces feuilles issues du recyclage et légèrement grisées sont elles-mêmes destinées à être recyclées, les magasiniers me les mettent de côté, merci à eux !

 

Le résultat est ci-dessous. Seul (petit) inconvénient, c'est que plus les étages de lait sont élevées au-dessus de la feuille, plus celle-ci sera marquée par le poids des cartons. De plus, le papier n'étant absolument pas prévu pour cette utilisation, l'encre noire est bue instantanément, ne laissant qu'avec difficulté un grisé.

Qu'importe :  mes dessins sont faits pour la seule fonction de me faire dessiner, et non pour être vendus. Je suis donc très satisfait de ma trouvaille.

Alors quand vous verrez un gars dans un Super U de Rennes se contorsionner au milieu des packs de lait, saluez-moi !

 

On commence avec Jacques. Il est rare, et toujours bienvenu d'avoir des anatomies masculines à poser pour nous.

 

typetype2

 

La semaine suivante, c'est Julie qui a posé pour nous. Ses traits évoquant les visages à la Egon Schiele, c'est tout naturellement que je me suis mis à associer la peinture blanche mélangée à une pointe d'acrylique rouge pour marquer les coudes, lèvres, oreilles, joues, et trancher avec la pâleur de la peau.

 

Julie4Julie2

 

JulieJulie5

 

Julie3

 

Je ne sais plus bien les durées de chaque pose : Entre 10 ou 15 minutes chaque.

 

Enfin, hier soir, c'était Rebecca.

Je m'étais parfois senti à l'étroit avec le format utilisé la semaine précédente avec Julie, d'où un format doublé cette semaine de 36 cm de largeur par 58 de hauteur.

J'ai posé une pièce de 50 cts pour se représenter l'échelle (Vous ne croyez tout de même pas que les auteurs de BD ont les moyens de prendre des pièces de 1 € ?).

 

Première pose : 20 minutes.

 

Toutes les autres : 10 à 12 minutes

 

rébecca3rébecca4

 

rébecca8rébecca2

 

rébecca6

rébecca7

 

 

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 20:40

Pilou-Pilou à paraître - en Breton -  dans le Rouzig d'avril.

 

 

21p1w.jpg

21p2w

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 12:19

logoFox-Boy3

Tout est dans le titre !

Je profite de cet article sur FOX-BOY, pour vous annoncer que son alter-ego Pol Salsedo vient d'ouvrir sa propre page Facebook sous le nom (en Breton) de PAOTR LOUARN !

 

Et c'est bien normal, après tout : Notre Pol est jeune, au lycée, en tant que fan de comics, il a forcément lu Kick-Ass, et il a donc certainement lui aussi un peu envie de frimer avec son activité de justicier !

 

Il n'y a pas encore grand chose pour le moment à se mettre sous la dent en terme de doc (vacances scolaires obligent), mais ça ne m'étonnerait pas qu'il commence assez vite à faire des photos de lui-même en costume de FOX-BOY : sur les toits de Rennes, façon Peter Parker !

 

Alors je vous invite cordialement à devenir les potes de FOX-BOY sur Facebook, ici pas de ségrégation, tout le monde sera Welcome !

 

Traduction du texte en couverture : FOX-BOY La conclusion de "TERREUR VERTE"

 

couverture114-BZH

 

1 : Le croquis

 

Fait en 10 minutes, au crayon, marqueur et crayon à papier sur A4.

Première mise en place peu satisfaisante du monstre de l'histoire (trop "Hulk", pas fidèle à la dramatique de l'histoire).

 

 Dès l'étape suivante (dessin au crayon), j'opterai pour une mise en scène plus "silencieuse", et une posture plus glaçante de ce personnage, en réalité non menaçant.

 

crobard.jpg

 

 

2 : Le crayonné (avec un lettrage qui ne sera pas utilisé pour cette première parution dans le magazine en Breton Louarnig).

 

crayonné

 

3 : Encrage

 

L'étape encrage est directement exécuté à la tablette graphique sur Photoshop, d'après une simple photo du crayonné - (inutile de perdre une demie heure à scanner en deux parties et remonter une planche A3 pour si peu).

 

dessin-couverture.jpg

4 : Colorisation

 

 

Sur Photoshop

couverture114color.jpg

 

 

La 5 ème (et dernière) étape de la maquette donne le résultat final, visible en haut du même article.

Entre temps, j'aurai rajouté une ligne d'horizon, esquisse de décor qui pose un peu les personnages dans une verticalité.

 

 

Le supplément "Mystérieuses Cités d'Or" !

 

Comme beaucoup de gens de ma génération, j'ai été durablement marqué par la série de dessins animés, que je redécouvre aujourd'hui sans une ride avec ma fille. Moi par contre...

 

Bref ! Après une fin pareille, un peu sombre pour un journal de 8-12 ans, j'ai proposé à la rédaction de Louarnig d'accompagner la fin de "Terreur Verte" d'un mini-reportage sur les OGM, histoire de donner un semblant d'éléments crédibles pour le jeune lectorat.

 

En voici la version en Français :

 

OGM-couleursBZH

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 13:44

logoFox-Boy3

Fin de cette deuxième aventure de FOX-BOY, (le Garçon-Renard).

Dans une dizaine d'années, j'arrêterai peut-être de traduire systématiquement le nom de ce super-héros "en région" - le terme "provincial" étant paraît-il péjoratif.

Comme pour le premier épisode, je viens de créer un mini-album (voir dans la gouttière à droite : "FOX-BOY2") qui permet de lire d'un coup les 15 planches constituant cet épisode.

 

Pour les autres qui auraient suivi l'histoire : un rapide topo de la situation :

  

 C'est la nuit de la Saint Sylvestre, et le jeune Pol Salsedo qui vient d'acquérir d'étranges facultés de Renard-Garou, s'est dit que cette soirée passée en famille dans un manoir de Locquirec (Côtes d'Armor) était l'occasion idéale pour tester ses nouveaux dons en vadrouillant à l'abri des regards. C'est aussi le théâtre d'une double-disparition mystérieuse.

Dans le petit bourg endormi, des cris attirent bientôt son attention : une jeune femme vient d'être kidnappée par une étrange créature mi-homme mi-algue. Ni une ni deux, Pol plonge à sa suite. La créature panique et libère la jeune femme. Pol va néanmoins la suivre à l'intérieur de la Sodemax, discret laboratoire d'Etat, où l'on développe de nouveaux OGM.

Parmi toutes sortes de monstrueuses créatures-cobayes, FOX-BOY retrouve vite la trace de la créature, et un des deux disparus : le directeur même de la Sodemax. Dans l'action, la créature fait tomber des éprouvettes, ruinant ainsi le fruit de ce qui ressemble à une tentative désespérée de guérison.

 

L'heure de la confrontation finale est venue !

 

color1

color2

color3

Et voilà ! Bonne année toi, Garçon-Renard.

 

Vous savez maintenant d'où provient le costume, et l'idée de son futur masque à oreille... la forme lui aura été soufflé par ce premier masque de fortune improvisé dans un sachet.

Triste baptême du feu pour le futur FOX-BOY...

 

Le prochain épisode sera moins... blues (retour au lycée pour Pol Salsedo)!

 

   MAKING OF :

 

1 : le découpage.

 

 c1c2c3-indications

En rouge, le chemin visuel qui doit être le plus fluide possible pour faire passer le lecteur d'une case à l'autre, et d'un élément à l'autre à l'intérieur de ces cases. Parfois, comme en page trois, c'est une diagonale qui va décider du positionnement des éléments de chaque case à l'intérieur d'une séquence de 4 cases (strip 2).

Une croix marque les cases modifiées au stade du dessin. A vous de deviner ce qui a présidé à ces choix !

En bleu, la disposition des bulles, le chemin qui fait passer de l'une à l'autre interfère aussi sur la fluidité et la bonne compréhension.

 

 

2 : crayonné.

 

d1d2d3

 

Pas grand chose à dire sur cette étape, si ce n'est les 2 cases au cadrage modifié pour améliorer la narration (seule chose qui compte vraiment : le reste n'est qu'affaire de technique, de niveau et de style).

 

3 : l'encrage.

 

p1

Avec son titre incrusté, et ce monstre très "Swamp Thing", j'assume pleinement mes influences de Will Eisner et Berni Wrightson. J'espère juste avoir toutefois assez de personnalité pour qu'on ne voie pas que mes SEULES influences dans mon travail - à vous de juger, les amis !

 

p2

 

p3

 

On quitte Pol Salsedo sur ce plan clin d'oeil au célèbre dessin de John Romita-père : Peter Parker s'éloignant en laissant le costume de Spider-Man dépassant d'une poubelle où il l'a laissé. Il y a ici une double-signification : c'est le masque d'un hyper-marché qui est balancé. Le costume, lui, est gardé dans le sac. C'est donc moins un renoncement, qu'une prise de conscience citoyenne chez un jeune homme pourtant bien peu sensible aux enjeux écologiques et politiques au début de ce même épisode.

 

Peut-être est-ce là chez FOX-BOY : ce qu'Artemus Dada appelle sur son blog le Hapax du super-héros : le drame personnel qui cimente toute son action à venir.

 

Prochainement :  le dessin de couverture pour le numéro de Louarnig où figurera cet épisode.

Repost 0

A Propos De L'auteur

  • Lefeuvre
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.