Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 11:16

Encore une petite volée de dessins faits ces derniers mois à l'atelier de modèle vivant.

Je mélange les modèles et les sessions...

 

On commence par Sandrine, qui fait partie des modèles récurrents :

De belles courbes, des muscles dessinés et un visage qui prend bien la lumière.

Très intéressante.

 

DSC00467

 

Broux de noix :

DSC00468

 

DSC00482

 

DSC00484

 

DSC00483

 

DSC00485

 

On change de modèle (ci-dessous à droite).

DSC00466DSC00471

 

Très agréable à dessiner également, ce modèle (dont j'ai oublié le prénom) a des faux airs de la jeune Isabelle Adjani.

 

DSC00469

 

DSC00470

 

DSC00481

 

Le mélange rouge et noir est "gonflé", mais il électrise bien le modèle, rend compte de sa vigueur.

 

DSC00480 

 

Après deux mois d'interruption forcée, je reprends début janvier avec un jeune homme grand, sec (c'était sa toute première séance), et qui tient des poses de 10 minutes sans sourciller.

   

On s'échauffe au bic, pour des poses de 2 ou 3 minutes :

DSC00475DSC00476

Nous avons la chance d'avoir un modèle différent quasiment à chaque séance. Nous varions ainsi les morphologies, les âges, chez les hommes comme les femmes : Cela permet d'appréhender un peu la diversité des corps, et nous rappeler que les automatismes de dessin sur les corps est un danger qui guette le dessinateur de BD qui vit "sur ses acquis".

 

Le genre que j'affectionne (le comics américain) souffre particulièrement de ce manque de personnalisation des corps, au profit d'un nombre très réduit d'archétypes (gros muscles chez les hommes, Barbie chez les filles).

 

Ici, on renoue avec le réel, la pesanteur, le squelette, la lumière... 

 

 

          10 minutes - bic + lavis...      ...et crayon de couleur lavis.

 

DSC00474DSC00472

 

De l'encre plus noire pour augmenter les contrastes :

DSC00473

 

Ici, je m'essaye à une petite merveille (conseillée par Nicoby qui l'utilise pour ses planches) : Un pinceau plume de chez Pentel - avec cartouche rechargeable. Un bon investissement que je vais largement amortir à Angoulême la semaine prochaine !

 

2 poses de 15 minutes :

DSC00478

 

DSC00477

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 11:39

Il y a quelque temps, on m'a demandé si je participais toujours à ce cours de modèle vivant à Rennes, puisque je ne postais plus de nus ici.

 

La réponse est oui. Mais ces derniers mois, diverses occupations (festivals, crève, fêtes, anniversaires) m'ont tenu éloigné de ce cours. Le temps m'a également manqué pour poster des images plus régulièrement.

Une de mes résolutions de 2013 est de rater le moins possible de ces séances !

 

 

Voici donc une première fournée de dessins photographiés ce matin, et faits en vrac ces derniers mois.

Tous ont été faits en 3, 5, 10 ou 15 minutes.

 

DSC00456

 

DSC00455DSC00459

 

DSC00458

 

DSC00460

 

DSC00462DSC00463

 

DSC00466DSC00464

 

Un petit portrait de l'ami Nicoby, fait lors de la séance debriefing qui suit les cours (traduire : une bière au bar).

 

DSC00461

 

On revient bientôt avec la suite.

 

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 13:20

Ca fait un bon moment que je n'ai pas posté de nus : le temps passe vite avec un nourrisson à la maison, les boulots et projets à avancer...

 

Et il fallait rien moins qu'un installateur internet à la maison, qui me prive momentanément de l'accès à mon ordinateur pour que je trouve le temps de prendre quelques photos de mes dessins.

 

Ils ont été faits il y a quelques semaines.

 

 Gwenaëlle7Gwenaëlle2

 

Gwenaëlle3

 

Gwenaëlle1

 

Gwenaëlle6Gwenaëlle4

 

Gwenaëlle8

 

Gwenaëlle5

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:22

Alors que je boucle la maquette du livre à venir sur les éditions ROA, je montre quelques études de nus parmi celles réalisés lors des trois dernières sessions du mercredi soir.

 

En faisant mes courses il y a quelques semaines, j'ai eu l'idée de demander l'autorisation d'emporter les feuilles cartonnées de 57 x 72 cm qui séparent chaque étage des packs de lait en briques sur leur palette, pour essayer de dessiner.

Puisque ces feuilles issues du recyclage et légèrement grisées sont elles-mêmes destinées à être recyclées, les magasiniers me les mettent de côté, merci à eux !

 

Le résultat est ci-dessous. Seul (petit) inconvénient, c'est que plus les étages de lait sont élevées au-dessus de la feuille, plus celle-ci sera marquée par le poids des cartons. De plus, le papier n'étant absolument pas prévu pour cette utilisation, l'encre noire est bue instantanément, ne laissant qu'avec difficulté un grisé.

Qu'importe :  mes dessins sont faits pour la seule fonction de me faire dessiner, et non pour être vendus. Je suis donc très satisfait de ma trouvaille.

Alors quand vous verrez un gars dans un Super U de Rennes se contorsionner au milieu des packs de lait, saluez-moi !

 

On commence avec Jacques. Il est rare, et toujours bienvenu d'avoir des anatomies masculines à poser pour nous.

 

typetype2

 

La semaine suivante, c'est Julie qui a posé pour nous. Ses traits évoquant les visages à la Egon Schiele, c'est tout naturellement que je me suis mis à associer la peinture blanche mélangée à une pointe d'acrylique rouge pour marquer les coudes, lèvres, oreilles, joues, et trancher avec la pâleur de la peau.

 

Julie4Julie2

 

JulieJulie5

 

Julie3

 

Je ne sais plus bien les durées de chaque pose : Entre 10 ou 15 minutes chaque.

 

Enfin, hier soir, c'était Rebecca.

Je m'étais parfois senti à l'étroit avec le format utilisé la semaine précédente avec Julie, d'où un format doublé cette semaine de 36 cm de largeur par 58 de hauteur.

J'ai posé une pièce de 50 cts pour se représenter l'échelle (Vous ne croyez tout de même pas que les auteurs de BD ont les moyens de prendre des pièces de 1 € ?).

 

Première pose : 20 minutes.

 

Toutes les autres : 10 à 12 minutes

 

rébecca3rébecca4

 

rébecca8rébecca2

 

rébecca6

rébecca7

 

 

Repost 0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 11:23

Comme annoncé hier, je publie les dessins réalisés mercredi dernier.

Je vous invite à comparer sur le blog de Fred Salsedo son interprétation des mêmes poses.

 

C'était donc une séance un peu particulière, puisque nous n'avions pas de modèle. Aucune importance. Nous sommes réunis pour dessiner, alors nous dessinons, quitte à poser nous-mêmes (habillés, quand même, hein ? Pas de blague, hé !) à tour de rôle.

 

On commence par notre vénéré chef Jean-Jacques qui a assuré la première heure de pose, sur des durées uniques de dix minutes.

 

DSC08954 DSC08959

 

 On prend la voix de Jack Lang, et on dit avec conviction "Mais quel bel homme !"

DSC08957

 

jj.jpg DSC08955

 

Ensuite, c'est Faustine qui s'y colle le temps de 3 poses.

 jj2.jpgF

 

DSC08962DSC08963

Sur la dernière esquisse, il manque un peu la table sur laquelle elle est accoudée comme à un comptoir.

 

Quant à la toute dernière pose de la session, je n'ai pu la dessiner pour la bonne raison que c'est moi qui posais.

 

Je reviens bientôt avec les trois dernières planches de la deuxième aventure de  Paotr Louarn (actuellement en cours d'encrage).

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 10:19

Une dose de dessins faits lors de l'atelier de modèle vivant du mercredi soir.

Ce sont les dessins faits il y a huit jours. Boucler mes trois planches du Garçon-Renard la semaine dernière m'avait empêché de prendre ce temps.

 

On commence donc avec les dessins de Raquel, la semaine dernière.

Demain, je posterai ici les dessins réalisés lors de la session d'hier soir.

 

DSC08942DSC08943

On commence par une série de six poses de deux minutes chaque.

 

DSC08944

Je ne suis plus sûr de la durée de celle-ci : 10 ou 15 minutes.

 

DSC08945DSC08946

Ci-dessus et dessous : Quatre  poses de dix minutes.

 

DSC08947DSC08948

 

 On passe à 15 minutes. Je m'asseois par terre pour avoir une légère contre plongée. le cou disparaît et le haut du dos se réduit. La lumière proche et la position accoudée au mur offre des llumières intéressantes.

Crayon 2B (mal taillé).

DSC08949

 

Je ne me souviens plus de la durée de celui-ci. Critérium plus lavis.

DSC08950

 

DSC08951DSC08952

 

DSC08953 

 

Ca y est, je commence à fatiguer.

Pour terminer la séance, je varie les plaisirs en m'essayant à un portrait.

 

 

 

 - A demain, donc, pour les poses réalisés hier soir :

 

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 10:12

Cette semaine aussi, je publie les dessins réalisés hier soir lors de la séance de pose hebdomadaire.

 

On commence avec 3 poses de 5 minutes.

 

Cecile-1cecile-2

 

cecile-3

J'ai raté cette dernière pose (ci-desssus) : tête "écrasée, port d'épaule loupé. On s'échauffe !

 

cecile-4

Ci-dessus : On passe à 10 mn.

On souffle un peu. Zen. C'est reparti... et c'est nettement mieux. Ce dessin trouve son applomb alors que le pinceau se fait plus léger. En plus, coup de bol, c'est ressemblant !

 

cecile-5

 10 mn toujours. Le spot qui éclaire le modèle est rapproché, la lumière est plus tranchante. Intéressant pour "modeler" le dos.

 

cecile-6

10 mn (j'essaie de penser à écrire les durées de pose directement sur le dessin).

Je suis comme le modèle : relax ! 

Le raccourci du visage n'est pas évident. On se concentre, et ça passe.

 

cecile-7

 

Début de la deuxième heure.

Jean-Jacques (notre chef de troupe) a demandé à Cécile de retirer ses lunettes. Certains ont choisi de ne pas les dessiner depuis le début. Chacun fait ses propres choix. Moi, ce sont les piercings oreilles/nez/nombril et tétoon que j'ai décidé de ne pas représenter dès le début. Sinon, j'ai gardé son pendentif quand j'en avais le temps.

 

 cecile-8

20 mn.

Je prends mon temps pour bien regarder et poser les petites touches de lavis sur le visage de Cécile.

 

cecile-9

 

Dernier modèle, mon préféré.

Il fallait bien presque deux heures pour réussir à sortir un dessin valable !

 

Je vous recommande d'aller voir sur le site de mon camaradde Fred Salsedo les versions qu'il a produit des mêmes poses  !

Repost 0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 10:58

Je ne parle jamais des livres des autres. Ca évite quelques problèmes, dont celui qui n'est pas des moindres de se sentir obligé de parler de livres qu'on n'aime pas vraiment, juste parce que ce sont des copains qui les ont fait. Ca a peut-être l'air bête, mais ça peut arriver !

 Aujourd'hui pourtant, il y a exception à la règle, notamment parce que je suis impliqué dans l'affaire, aussi parce que le gars est un des plus marrants de notre génération... et que je n'ai pas l'impression que ça se sache autant qu'il le mérite.

 

Ca fait donc maintenant un an et demi qu'une petite poignée de confrères et moi-même fréquentons un atelier dit de modèle vivant. En clair : des cours de nu. Quand comme moi on n'a jamais fait d'école de dessin, et qu'on travaille quasi exclusivement à la tablette graphique depuis cinq ans, je peux vous dire que ça fait un bien FOU de pratiquer le dessin entre copains, et de retouver ce plaisir on ne peut plus dépouillé (c'est le cas de le dire) du contact encre/papier.

 

Chaque semaine, mes compagnons d'atelier et collègues bédéistes parmi lesquels Fred Salsedo (Ratafia, Nous ne Serons Jamais des Héros), et Stéphane Duval (Gitans des Mers, Barbe Bleue), nous retrouvons pour une séance de deux heures, séance suivie d'un long débriefing de travail au bar.

  

couv-nu

Tout se passerait pour le mieux auprès de nos femmes respectives, si parmi ces camarades, il n'y en avait pas un quatrième qui a la fichue habitude de faire de chaque épisode de sa vie un livre entier, et ce à la vitesse où moi je fais tout juste trois planches.

Il s'appelle Nicoby, et il a une bibliographie remplie de savoureux épisodes autobiographiques délirants.

 

Il vient de sortir chez 6 pieds sous Terre un album nommé simplement "NU", et qui est le récit fantasmé, exagéré et largement tourné en dérision de notre petite équipe. Les révélations qu'il y fait sur nos "prétendues" motivations aussi profondes que libidineuses à cette assiduité indéfectible pourraient bien se révéler en effet dévastatrices pour la paix des ménages.

 

Sur la couverture (à gauche), Nicoby est au centre, Stéphane Duval (à droite) est appliqué. Tout à gauche, l'espèce de binocleux avec des lèvres en matelas à eau et un pull de cadre du Modem, trop occupé à mater pour dessiner... c'est sensé être moi !

 

 

 

NUcouv2.jpg

Ci-dessous : La couverture "dépliée" (recto verso).  Le type avec la coiffure en méduse, c'est supposé être Fred Salsedo.

 

NU1

Ci-dessus : Une planche du début.

 

Du coup, tout cela me donne un prétexte pour vous montrer un peu le résultat de ces séances.

 

On commence avec deux pages, faites en cinq minutes chrono, où le modèle (Marie-Carolline cette semaine) évolue lentement dans l'espace pendant que nous essayons de capter un peu ses mouvements/lignes/poses.

On peut traduire ce premier exercice par un exercice d'échauffement. Pour ça, je prends un feutre sur feuille A4 (dessiner ici au pinceau impliquerait de quitter le modèle des yeux pour reprendre de l'encre, tandis que ce n'est pas le cas avec un feutre, où je ne regarde d'ailleurs quasiment même pas ma feuille). Cette pratique se rapproche de celle d'un dessinateur de procès, qui doit capter un geste, une expression, une attitude d'un sujet en mouvement.

 

MC-A06MC-A07

 

- On passe ensuite à plusieurs poses de 2 minutes, puis 5 minutes, 10 minutes (le principe étant de lentement augmenter les temps de pose, jusqu'à 15/20 minutes en fin de séance). Ci-dessous, mon préféré du jour (on en a toujours un).

 

MCA04

 Au-dessus et au-dessous : poses de cinq minutes.

MC-A05

 

Pose de 10 minutes (n'ayant pas eu le temps d'aller acheter un nouveau carnet, je dessinais ce dernier mercredi sur n'importe quoi. Ici, une enveloppe A4 en papier Kraft, avec du broux de noix piqué à mon voisin) :

 

MC-A02

 

On finit avec deux poses de quinze minutes (je ne montre que la moitié des dessins réalisés à cette dernière séance, le reste n'étant définitivement pas digne d'être seulement scanné).

 

MC-A01

 

MC-A03

Chaque semaine, Fred Salsedo publie l'ensemble de ses dessins réalisés avec le même modèle sur son blog. Je vous invite à aller y jeter un oeil, si vous voulez voir ce qu'un même modèle peut donner avec un autre dessinateur.

 

J'espère que ça vous a plu : Si c'est le cas, je renouvellerai volontiers l'expérience de montrer ces esquisses du mercredi.

 

Mesage perso : Je termine par un grand salut à toute la sympathique équipe du mercredi de l'atelier du Thabor à Rennes, emmenée avec brio par Jean-Jacques, Valérie, Faustine, Thomas, Camille, et un clin d'oeil à Alex qui figure avec un bouc sur la couverture.

 

Repost 0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 15:42

Je me remets doucement d'une bonne grippe qui m'a un peu laissé sur le carreau toute la semaine.

Du coup, je revois mes ambitions créatives à la baisse, et saisis par la même occasion, l'opportunité d'honorer une promesse faite il y a bientôt deux mois sous la forme d'une chronique plus personnelle qu'à l'accoutumée (Une fois n'est pas coutume).

 

Il y a deux mois, donc, ma fraîche épousée et moi-même sommes partis convoler au Québec une quinzaine de jours.

 

J'ai emmené dans mes bagages le carnet noir de moleskine offert par l'ami Fred Salsedo.

 

Et je me suis mis à crayonner, barbouiller dès que j'en ai eu le loisir. C'est ce que je vais vous montrer aujourd'hui.

 

DSC08709 

 

Cette première aquarelle a été faite au lever du jour. Il faisait un froid de canard, et le bruit de l'eau sur le rocher était abrutissant. Une meute de 150 huskies toute proche qui aboyaient comme hurlent les loups était impressionnante.

 

Quand je fais ce genre de dessin, où je fais moi-même partie du décor, je dessine ce que je vois, y compris ma main, mon carnet et mes genoux.

 

DSC08712 

 

Celui là a été fait entre 5/6 minutes, dans un car scolaire jaune tel qu'on les voit dans les films américains. Ces petites navettes gratuites partent du parking dans lequel les randonneurs du parc Jacques Cartier laissent leur voitures avant d'être conduit au départ des différents chemins de randonnée.

 

DSC07863

 

Le soir, au gîte tenu par un couple Suisse, je prends un moment pour dessiner leur maison. Je ne m'arrête que lorsque je ne vois plus rien. La photo, prise sur place, est éclaircie sous Photoshop. On distingue encore un peu la maison à l'arrière-plan.

 

DSC07867

 

 Le lendemain, notre hôte est tellement emballé par mon croquis, qu'il arrive même à me convaincre de le lui laisser... et de le mettre en couleur par la même occasion.

 

DSC08713DSC08713color

 

Le lendemain, toujours dans le Parc Jacques Cartier.

Une randonnée nous a particulièrement plu : le Chemin des Cascades.

J'y ai fait le croquis ci-dessus à gauche le temps d'une pause en pleine ascension.

Aujourd'hui, j'en ai fait une version en couleur à la tablette graphique.

 

DSC08189

 

Un des plus beaux animaux au monde.

 

Je vous aurais bien dit que nous avons rencontré ce magnifique Grizzli en pleine nature, et que je lui ai fait face tout seul avec mon petit canif pour défendre une classe d'enfants coincée dans un bus, lui même en équilibre au-dessus du vide... mais comme il n'y a pas de grizzlis en liberté au Québec (il ne vivent que dans l'Ouest du Canada, à quelques milliers de kilomètres de là), j'ai trop peur d'être démasqué.

 

Nous sommes donc à présent au zoo de Saint Félicien au bord du Lac St Jean.

C'est ici que nous avons pu voir tous les animaux que je vais vous montrer à présent.

 

DSC08714DSC08715

                                Caribou                                            Boeuf Musqué

 

Tous les croquis qui suivent sont extrêmement simples, car je les ai fait debout dans un bus, alors que nous traversions la réserve.

 

DSC08716DSC08717

 

 Des Caribous encore...

DSC08719bDSC08720

 

DSC08721DSC08722

 

Nous avons passé la nuit dans ce zoo, dans des tentes de prospecteurs, au milieu de la forêt, avec notre petit poêle à bois et notre lit composé de branches de sapin (très douillet !). Le caribou dessiné ci-dessus est la jeune femelle qui nous a suivi tout le temps de cette très agréable expédition de 36 heures en pleine immersion au milieu des animaux.

 

DSC08724

On distingue les tentes de toiles, tendues par des perches nouées avec de la ficelle.

 

Toilettes vertes. Inutile de vous faire un dessin.

 

Le soir, grand moment avec la veillée autour du feu. Celle qui est assise à gauche, en habit de Pocahontas, c'est madame Lefeuvre. J'étais pour ma part revêtu de la panoplie du parfait coureur des bois façon XVIII ème.

 

Pourtant, le déguisement "à l'ancienne" ne fait pas à proprement parler du forfait dépaysement complet proposé aux touristes européens.

Nous dirons avec dignité, que c'est une initiative de ma femme et moi, d'être allés vérifier par nous-mêmes si on avait bien pied dans l'étang sur lequel nous étions allés faire un brin de kayak quelques heures plus tôt.

 

 DSC08723

 

 Version couleur (tablette grqphique).

DSC08723color

Ce sont aussi nos habits et nos chaussures que l'on voit sécher près du feu.

 

DSC01540-retudes 3411-r[1]

Merci à Bertrand, qui faisait partie de notre joyeuse équipée (nous étions une petite dizaine à partager ce séjour dans le zoo) de m'avoir envoyé les 2 photos ci-dessus (non mais vous avez vu ce ciel étoilé !), ainsi que les 2 ci-dessous.

 

On me voit habillé en Cap'tain SWING réaliser le dessin du feu de camp. La photo est faite au flash : je n'avais pas d'autre lumière que le rougeoiement des flammes.

 

Quant aux autres photo qu'il nous a gentiment envoyé, celles (par exemple) où nous buvons la tasse, madame et moi... je les garde de côté pour faire rire mes copains.

 

etudes 0592-retudes 0604-r

 

Le lendemain matin : prêt à aller à la chasse à la femelle orignal par télémétrie. Notre petite copine caribou fut de l'expédition. A droite, la femelle Orignal (imaginez qu'elles ont la taille dun cheval), juste avant qu'elle ne nous charge avec détermination !  On s'en rappellera longtemps, pas vrai Bertrand ?

 

DSC08725

 

J'aurai néanmoins réussi à en faire quelques croquis.

 

DSC08726 

Wapiti et ours noirs. Plus petits que les grizzlis, ceux-là fréquentent bel et bien les parcs du Québec  !

 

DSC08727

 

DSC08728

 

Femelle Wapiti (qui signifie "fesse blanche" en je ne sais plus quelle langue indienne) et son petit. Comme chez bien d'autres mammifères, la mère stimule l'anus du petit en le léchant pendant qu'il tête, pour l'aider à faire ses besoins qui peuvent être douloureux. J'avais envie de partager cette info avec vous.

 

- à droite, essais de chiens de prairie. Dur dur, en quelques secondes, dans un bus qui roule.

 

 

DSC08729

 

Ours noir et tête de jeune orignal. A droite, jeune chameau de Gobi âgé de 2 ans pour 750 kg.

 

 

DSC08730

 

De gauche à droite : Ours polaires, loutres et Carcajou (le fameux Wolverine qu'on appelle aussi glouton). Quant au Serval, c'est un félin tâcheté Africain proche du chat, avec des oreilles de fennec. Les fans des X-Men connaissent la raison de cette précison en apparence icongrue.

 

DSC08731

 

Phoque commun, Martre d'Amérique, Grue du Canada, renard et tigres à droite.

 

DSC08732

 

Tigres d'Amour (nom de la région d'où provient cette variété) et boeufs musqués.

 

DSC08733

 

Et pour terminer cette chronique inhabituelle... une aquarelle absolument foirée.

Elle a été faite lors d'une pause dans un parc de la Mauricie quelques jours après le zoo.

 

J'ai donc enfin honoré ma promesse, celle faite à Bertrand, Joëlle, Cécile-Marie, Audrey, Guillaume, Gabriel et Chantal avec qui nous avons passé ce très chouette moment au zoo de St Félicien, celle de mettre mes croquis en ligne sur mon blog... et de vous écrire pour vous le signaler.

 

Dans 5 minutes, ce sera chose faite.

 

Quant aux habituels visiteurs de ce blog, j'éspère ne pas vous avoir trop barbé avec ma vie privée : je suis convalescent !

 

 

 

 

Repost 0

A Propos De L'auteur

  • Lefeuvre
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.
  • Auteur BD/Illustrateur né en 1977, marié et papa de deux enfants.